ASPTT Grand Paris » Le Club » Notre histoire

Notre histoire

JUILLET 2017 : l’ASPTT Paris-IDF devient « ASPTT Grand Paris »

L’ASPTT GRAND PARIS est ouverte à toutes et tous et s’appuie sur des valeurs d’accessibilité, de pluralisme et de savoir-faire sportif. Des valeurs qui ont permis de réunir sportifs amateurs et sportifs de haut niveau :

  • Robert Sainte-Rose (saut en hauteur) : participation aux Jeux Olympiques 1964 et 1968, vice-champion d’Europe 1968
  • Jean Fayolle (athlétisme) : champion du monde de cross-country 1965
  • Michel Rousseau (natation) : participation aux Jeux Olympiques 1968 et 1972, vice champion du monde 1976
  • Jean-Louis Harel et Didier Faivre-Pierret (cyclisme) : médaillés de bronze aux Jeux Olympiques 1992 sur 100 km contre-la-montre par équipe.
  • Richard Virenque (cyclisme) : 6 fois meilleur grimpeur du Tour de France

Cent ans de sport avec l’ASPTT Paris

1908

Quatre sports pionniers (cyclisme, football, athlétisme, natation) se regroupent en une association dont les statuts sont déposés le 13 février 1908 : l’ASPTT Paris est née.

1911

Les premiers sélectionnés olympiques issus de l’ASPTT Paris (J.O. de Stockholm de 1912 et d’Anvers 1920) sont André Darnaud, athlète, et le nageur Capoulade.

1925

Mme d’Almeida, une surveillante du service téléphonique, passionnée de sport, lance le sport féminin en basket, athlétisme et… rugby

1932

Aux J.O. de Los Angeles, le marcheur Henri Quintric défraye la chronique, après sa fuite avec une jolie starlette d’Hollywood.

1936

René Joder (futur Président général de l’association de 1963 à 1978) participe aux Jeux Olympiques de Berlin avec l’équipe de water-polo.

1939

L’ASPTT Paris maintient ses activités pendant la guerre grâce à l’utilisation du stade de Pantin comme aire de stockage pour le matériel de lignes téléphoniques.

1946

Des nouvelles sections se créent : éducation physique, tennis de table, escrime (Louis Taillandier est champion de France d’escrime en 1946) danse rythmique, handball, judo, ski.

1965

Jean Fayolle (vainqueur du Cross des Nations 1965), Michel Rousseau (champion d’Europe 1970 et vice-champion du Monde 1976 en natation), Robert Sainte-Rose (vice-champion d’Europe et recordman de France en saut en hauteur 1968).

1970

Dans les années 70 et 80, l’ASPTT réussit à mener son double objectif : sport de compétition et sport loisirs. Cette politique permettra d’atteindre les 20 000 licenciés à la fin des années 90.

1992

Deux médailles de bronze acquises aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 dans l’épreuve du 100 km contre la montre par Jean-Louis Harel et Didier Faivre-Pierret

2001

Inauguration de la salle Bourseul (15e), suivie de la salle Brune (14e) en 2006. Politique de formation en réussite. Aurélien Drapier et Laurent Lucenay, champions de France d’escrime respectivement en 2003 et 2006, Christophe Bruand, vice-champion de France de trial en 2007, et Franck Cengizalp, vice-champion de France, 4ème dan de sabre japonais en 2010.

2008

Centenaire de l’association et participation aux Jeux ASPTT à Nancy.